Recherche

Recherche avancée accéder

Résidence Universitaire de Nouville

vue d'ensemble

Galerie du projet

Description

La résidence universitaire se situe sur la presqu’île de Nouville, lieu historique, ancien jardin du bagne de l’île Nou. Le tissu dans lequel est inscrit le site est peu structuré car peu urbanisé. Zone de grands équipements (Université, Archives territoriales…etc), où le paysage naturel prédomine, et offre une vue panoramique sur la grande rade de Nouméa d’un côté et le lagon de l’autre. Les logements sont répartis dans 22 bâtiments. La maison des étudiants se compose de deux bâtiments, un espace administratif et un espace de convivialité, autour d’une agora. Les 471 logements se répartissent en 415 studios, (dont 30 Studios PMR), 40 F2 (dont 3 F2 PMR), 15 F4 (Logements pour 3 étudiants en colocation) et 1 logement de gardien: la résidence permet de loger 540 étudiants. Chaque bâtiment dispose d’une salle de travail commune et d’une laverie dans un bâtiment sur deux . Les logements sont composés d’un espace de vie traversant disposant d’une kitchenette, d’un espace sanitaire, d’un balcon, et de chambres séparées pour les F2 et F4. La distribution se fait par des coursives à l’air libre favorisant la ventilation naturelle. L’implantation des bâtiments s’adapte aux mouvements du terrain et se décompose en 3 entités : les vallons, les îlots, la ligne de crête. Les unités de logements sont disposées de façon irrégulière et brisées pour éviter l’effet de barre. Chaque bâtiment se singularise par son enveloppe, composée de panneaux de matériaux différents aux découpes variées, fixés sur une ossature en bois. Les « façades-filtre » permettent de limiter l’impact du rayonnement solaire, elles protègent ainsi les coursives et les balcons et favorisent la ventilation naturelle. Les motifs variés de ces « façades-filtre » rendent la vue dynamique à l’extérieur et offrent des jeux d’ombres et de lumières à l’intérieur. Entre les unités d'habitation, des espaces de convivialité et un maillage piéton, protégés, plantés et aménagés ont été privilégiés. La conception de l’ensemble a pour objectif de répondre aux exigences de développement durable : minimiser, pendant toute leur durée de vie, l’impact des bâtiments sur leur environnement extérieur et sur les usagers et d’optimiser leur coût global. Les bâtiments bénéficient d’une protection solaire, par des « sur-toitures » en tôle tressée et des « façades-filtre » en bois (permettant également de limiter les vis-à-vis) et d’une ventilation naturelle. La production d’eau chaude se fait par des panneaux solaires, l’éclairage des voiries par panneaux photovoltaïques, des détecteurs de présence dans les appartements et les espaces communs permettent de limiter la consommation. Un doublement du réseau permet la récupération des eaux de pluie dans des cuves. Les étudiants bénéficieront d’un lieu de vie convivial, adapté au mode de vie et au climat Calédonien et respectueux de l’environnement.

Construction d’une résidence universitaire de 471 logements étudiants et d’une maison des étudiants à Nouville (Nouméa).
Le site a accueilli le village Olympique lors des Jeux du Pacifique 2011.

Revenir à la carte interactive

Lieux

  • Nouméa (98800)
  • Département : Nouvelle-Calédonie
  • Région : Nouvelle-Calédonie
  • Pays : France

Dates

  • Date de conception : 2008
  • Date de réception : 2011
  • Mise en ligne : 17/08/2012

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • S.I.C Société Immobilière de Calédonie
  • Architecte(s) :
  • Gaelle henry, Alain varichon
  • Bureau d'étude technique :
  • éTEC - BECARE
  • Architecte d'intérieur :
  • CUBE

Informations complémentaires

  • Surface utile : 12 500 m²
  • Coût HT des travaux : 26 000 000 € HT

Caractéristiques

Distinctions

Maison de l'Architecture de Nouvelle-Calédonie