Recherche

Recherche avancée accéder

Place Galilée

vue d'ensemble de la place

Galerie du projet

Description

La place Galilée constitue une pièce maîtresse du projet de rénovation urbaine, qui vise ici à restructurer complètement la morphologie urbaine du quartier. Les démolitions, reconstructions et constructions successives engagées sur le site depuis le début des années 2000 ont permis de recomposer la forme urbaine et de substituer à l'image originelle typique du grand ensemble de logements sociaux collectifs des îlots bâtis semi-ouverts combinant les acquis de l'urbanisme moderne (confort, lumière, espace...) avec les vertus de "la rue" comme vecteur d'urbanisté et de lien spatial autant que social. Le projet urbain est aussi l'occasion de renouveler et de "dé-contingenter" les formes architecturales, pour inscrire le paysage du quartier dans une esthétique contemporaine plus attractive.

Au coeur de ce dispositif urbain, encadré par un "plan guide" décliné en secteur opérationnels (ZAC), le projet dit "centralisé" a fit l'objet d'un concours d'urbanisme. La mission a consisté à concevoir puis réaliser les espaces publics constituant le substrat du projet et définir, dans un objectif de cohérence globale, les prescriptions architecturales, urbaines, paysagères et environnementales de chaque lot à bâtir.
Le projet de la Place Galilée, de forme triangulaire pour être un lieu de convergence des voies structurantes automobiles et piétonnes et s'ouvrir sur l'avenue Champollion malgré le dénivelé du terrain, résulte de cette réflexion. La place se prolonge au nord par une vaste allée piétonne rejoignant, côté Grésilles extension, le parc des Grésilles et, au sud, par la principale voie de desserte interne du quartier, qui relie désormais ces deux composantes est/ouest. L'avenue Champollion est elle-même restructurée au bénéfice d'un transport en commun en site propre, d'une voie cyclable et de trottoirs piétons généreux.

Le marché trouve maintenant ses aises au milieu de la place, où il gagne de nouvelles commodités, dont l'abri d'une halle au profil aérien qui lui confère une double échelle -domestique et urbaine- grâce à la partition de l'espace induite. Les résidants des logements reconstruits comme le public de passage y trouvent aujourd'hui de nouveax usages, favorisés par la qualité de l'accueil du lieu : revêtement de sol soigné, accessibilité du plateau polyvalent central de la place, confort apporté par le mobilier urbain et les plantations. Le projet a métamorphosé le site en une place urbaine au coeur d'un écoquartier, réussissant la gageure de supprimer du paysage urbain les stigmates formels du grand ensemble d'origine.

Traduire en terme d'aménagement d'espaces publics les objectifs du projet de rénovation urbaine des Grésilles

Revenir à la carte interactive

Lieux

  • quartier des Grésilles
  • Dijon (21000)
  • .departement : Côte-d'Or
  • .region : Bourgogne-Franche-Comté
  • Pays :

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • Ville de Dijon, Dijon Habitat (aménageur)
  • Architecte(s) :
  • Atelier d'architecture Sénéchal-Auclair, Agence Vincent Pruvost Paysagiste
  • Bureau d'étude technique :
  • BETOM, TECO
  • économiste :
  • BECA
  • concepteur lumière :
  • ECLAR

Informations complémentaires

  • Surface utile : 6 000 m²
  • Coût HT des travaux : 1 855 000 € HT

Distinctions

  • Lauréat du Palmarès de l'architecture contemporaine en Bourgogne 2013 (catégorie Aménagement urbain)

Maison de l'architecture et du cadre de vie de Bourgogne