Recherche

Recherche avancée accéder

edito 02/14 focus : MIDI-PYRENEES

Midi-Pyrénées

L’actualité du « prix d’architecture Midi-Pyrénées » me donne l’occasion de faire un focus sur ma région, la Gascogne, dont  la générosité du terroir s’accompagne d’un plaisir de vivre ensemble qui se retraduit, non seulement par les bons mots et les bons plats, mais aussi  dans son architecture. La dynamique de Toulouse permet à la région d’associer le patrimoine le plus ancien avec les technologies de pointe : des grottes préhistoriques aux halles de montage d’Airbus en passant par les bastides, cette terre se montre accueillante pour l’homme qui souhaite s’y installer.

Il est important de voir que la région ne se résume pas à la grande ville de Toulouse. C’est pour cela que les projets choisis pour cet édito viennent de trois départements moins médiatisés que l’aire de la métropole toulousaine : le Gers, le Lot et le Tarn.

Le premier projet est celui d’une piscine suspendue à Lectoure conçue par l’architecte Marie Présani. Le challenge du programme était l’insertion dans une dent creuse du tissu historique dense de la ville de Lectoure. L’architecte a choisi de se servir pour la piscine d’une demi-cuve inox et d’habiller l’ensemble d’une peau de bois à la fois pour la plage de la piscine et l’élévation sur la rue qui reprend le système de ventelles bois que l’on retrouve sur les séchoirs de la région.

Le second projet est celui du réaménagement et de l’extension du bâtiment communal de Bertre, réalisé par l’atelier ATP. Ce projet de reconfiguration de la mairie permet non seulement à la mairie de profiter de nouveaux locaux répondant plus efficacement aux usages actuels, mais aussi de construire l’espace public entre la mairie et l’école, à la croisée des chemins et du ruisseau. La brique traditionnelle du Lauragais est utilisée de manière contemporaine en claustra et renforce ainsi la hiérarchie des différents espaces du projet.  

Le troisième projet est celui de l’accueil temporaire de Figeac de l’agence d’architecture « de l’errance à la trace » qui permet à des personnes handicapées de favoriser leur intégration par leur prise d’autonomie dans le plaisir. Le travail sur les volumétries, les transparences, les contrastes de matériaux met l’accent sur la concertation entre la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage pour assurer la transformation des normes en opportunité de réflexion sur les échelles, les cheminements, les matérialités qui permettent à la personne handicapée de prendre place dans la vie, faite de moments de collectivité et d’intimité.

façade
vue de la piscine
Piscine
Vue depis la rue
  • Lectoure / Gers (France)
  • 2009-2012
  • Architecte(s) : Marie PRESANI
  • Maître d'ouvrage : Privé
Mairie de Bertre
Porche d'entrée
Accueil
Salle de réunion
  • Bertre / Tarn (France)
  • 2010-2012
  • Architecte(s) : Atelier ATP
  • Maître d'ouvrage : Commune de Bertre
Vue extérieure 
Vue extérieure 1
Vue extérieure 2
Vue extérieure 3
  • Figeac / Lot (France)
  • 2010-2013
  • Architecte(s) : De l'errance à la trace Architectures - Stéphanie Fabre et Eric Gillet
  • Maître d'ouvrage : APEAI Figeac
consulter tous les editos